Lieux parisiens

A la découverte des monuments parisiens et de leur actualité. Lieux incontournables ou méconnus, l'opportunité de visiter Paris autrement.

Après six ans de travaux, le parc zoologique le plus célèbre de la région parisienne rouvre ses portes et dévoile son nouveau visage. Visite guidée en exclusivité.À 80 ans, le parc zoologique de Paris - tous les Parisiens l'appellent le zoo de Vincennes - s'offre une deuxième jeunesse. Pérennisé après l'Exposition coloniale de 1931, organisée dans l'est de la capitale pour célébrer l'exotisme et la diversité de " l'empire républicain ", officiellement inauguré par le président Lebrun au mois de juin 1934, le zoo s'est ensuite, petit à petit, dégradé, érodé, usé, victime de son succès et de ses millions de visiteurs. Devenu vétuste, voire dangereux, il a dû fermer ses portes le 30 novembre 2008.Au lieu de se lamenter ou d'ordonner des travaux de replâtrage, le Muséum national d'histoire naturelle, qui gère l'endroit, saisit alors l'opportunité d'entreprendre, non pas un lifting, mais une authentique métamorphose. Ambition affichée : faire de Vincennes l'un des plus beaux zoos de la planète.Après vingt-sept mois de travaux (quatre-vingts entreprises françaises et européennes, et trois cents ouvriers, en moyenne, mobilisés tous les jours sur le gigantesque chantier), le parc zoologique de Paris rouvre ses portes le 12 avril. Entièrement repensé, réaménagé, le zoo offre désormais aux visiteurs une promenade dans cinq biozones distinctes (Europe, Madagascar, Amazonie-Guyane, Sahel-Soudan et Patagonie) représentant seize milieux naturels différents. " Un nouveau concept, un parcours intégralement revu, des structures au meilleur niveau pour accueillir un millier d'animaux dans des conditions optimales de bien-être : le zoo qui rouvre aujourd'hui possède tous les atouts pour séduire un très large public international, souligne Thomas Grenon, directeur général du Muséum national d'histoire naturelle. Si l'emblématique grand rocher se dresse toujours au dessus du parc, il domine désormais des paysages reconstituant les biotopes d'origine des animaux. Conçu comme un voyage au cœur de la biodiversité, le zoo devient un formidable outil de sensibilisation à la nature, un centre de conservation des espèces, un lieu de science et de recherche où les animaux ne sont plus des objets de curiosité mais les ambassadeurs de leur milieu naturel. "À la sinuosité du parcours enchâssé dans un écrin de verdure (plus de 170 000 arbres, arbustes et plantes terrestres ou aquatiques) s'ajoutent les courbes douces d'un relief remodelé, les volumes rocheux, les jeux d'eau?: que la ville semble loin?! Plus de grillage ni de clôture, les dispositifs d'observation sont conçus pour favoriser la proximité avec les animaux, offrir de nouveaux points de vue à travers de larges baies ou des garde-corps pour les enclos ouverts.Clou de la visite?: la serre, somptueuse bulle de verre (100 m de long, 40 m de large) qui abrite 4 000 m2 de forêt tropicale humide, petit concentré de la faune et de la flore de l'Amazonie-Guyane et de Madagascar. " La serre illustre parfaitement le principe fondateur du zoo, affirme Thomas Grenon. Immerger le visiteur pour lui faire découvrir les animaux dans leur environnement. " Aramis le jaguar, Nero le lion, Adeline la girafe, Tinus le lamantin, Oba l'otarie à crinière, Wani le rhinocéros blanc, Tabitha la grande tamanoir, Quida le tapir : les mille animaux du nouveau zoo de Vincennes trépignent en attendant votre visite.Copyright : Texte : © Christophe Gautier ; Photos : © Jean-Marc Dupuis/Telekokot.com